lundi 24 avril 2017

Institut TransMedTech, un nouveau laboratoire en génie biomédical et technologies médicales

Alors que je vous parlais un peu plus tôt des récentes nouvelles concernant les traumatismes vertébraux à propos des tiges flexible, un nouveau laboratoire en génie biomédical et technologies médicales, l'Institut TransMedTech, voit le jour au Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine.

Qualifié de «laboratoire vivant», cet écosystème d’innovation ouverte transdisciplinaire et intersectoriel s'orientera vers le développement des prochaines générations de technologies médicales. Plus concrètement,  à l'aide de financement d'un 95 millions de dollars, soit près de 35 millions d’un fonds de recherche fédéral et  de 7 millions du gouvernement du Québec, l’Institut, dirigé par Carl-Éric Aubin, professeur titulaire en génie mécanique à Polytechnique Montréal et chercheur au CHU Sainte-Justine, rassemblera des ingénieurs, des équipes scientifiques interdisciplinaires du domaine biomédical, des cliniciens, des administrateurs et responsables de l’implémentation des nouvelles technologies du réseau de la santé, des industriels, des étudiants ainsi que des patients.

L'Institut TransMedTech ciblera en priorité les maladies musculosquelettiques et cardiovasculaires, ainsi que les cancers, trois domaines représentant des défis importants de la médecine compte tenu du vieillissement de la population et de la complexité des maladies associées.